Prêt de chez vous, pour
votre bien entendre

Une équipe de professionnels de
l'audition vous accompagne au quotidien

Votre oreille

L’oreille, un organe qui vit

1

L’Oreille Externe

Composée du pavillon et du conduit auditif externe, elle constitue la partie visible de l’oreille, capte le son et le guide jusqu’au tympan.

2

L’Oreille Moyenne

Le tympan, à la manière d’une membrane de microphone, capte la vibration de l’air que constitue le son. La vibration est transmise à la chaîne des osselets, composée du marteau (solidaire du tympan), de l’enclume et de l’étrier (le plus petit os du corps humain). L’étrier est en contact avec la fenêtre ovale, frontière de l’oreille interne.

3

L’Oreille Interne

Appelée aussi la cochlée, c’est le coeur de la perception auditive. C’est dans les liquides de l’oreille interne que se propage l’onde sonore devenue vibration mécanique au sein de l’oreille moyenne. Ces vibrations sont transformées par la cochlée en informations nerveuses, seules exploitables par le cerveau. La transformation passe par les cellules ciliées, sorte de capteurs qui analysent la vibration des liquides de la cochlée. Le vestibule, autre partie de l’oreille interne, compose l’organe de l’équilibre. Les trois canaux semi-circulaires, orientés selon les trois dimensions de l’espace, constituent un formidable outil de positionnement.

4

L’Audition binaurale

Pour avoir une audition équilibrée, la perception des sons doit se faire telle que la nature nous a fait à l’origine : avec les deux oreilles.
Même si la perte est moyenne, l’audition binaurale est nécessaire et obligatoire pour comprendre en milieu bruyant »

Notre audition peut diminuer pour des raisons physiologiques naturelles

La Presbyacousie est une diminution naturelle de l’audition au fil des ans, souvent largement accélérée par le bruit environnant.
oreille
bienentendre2